Bienvenue à notre espace pour femmes

La Fédération provinciale des Fransaskoises offre aux femmes d'expression française des ressources et des services de qualité répondant à leurs besoins. Ainsi, elle promeut l'éducation des femmes, favorise leur autonomie et améliore leur condition tout en sensibilisant la communauté aux préoccupations de la femme.

Explorez notre site Web puis démontrez votre appui en renouvelant votre adhésion ou en soumettant celle-ci.

Par courriel: fpf@sasktel.net


Queen’s House Retreat à Saskatoon

Au centre Queen’s House Retreat à Saskatoon, les 27 et 28 mars 2015, une trentaine de Fransaskoises se sont réunies pour une session de travail qui se voulait une réflexion sur ce qu'on veut dire par « les dossiers femmes » et le rôle que le réseau associatif peut jouer pour les adresser.  Qu’est-ce qu’un organisme régional ou provincial peut inclure dans sa programmation pour bien desservir sa population féminine?

En plus d’une leçon d’histoire sur les accomplissements des femmes dans les Prairies, on y traitera du féminisme et du concept de l’analyse comparative selon le genre.  Un élément important de transfert de connaissances entre les plus âgées et les plus jeunes a fait partie du programme de la fin de semaine.


200 Canadiennes et Canadiens ont célébré le 100e anniversaire du premier mouvement social des femmes francophones au Canada à Ottawa

Le 6 septembre 2014 se tenait au Centre national des Arts à Ottawa une journée de célébration du 100e anniversaire du premier mouvement social des femmes francophones au Canada. La présidente d’honneur du 100e, la très honorable Michaëlle Jean, ainsi que la présidente du comité d’organisation des célébrations, madame Paulette Sonier Rioux, se disent très heureuses du déroulement des festivités.

Près de 200 Canadiennes et Canadiens ont répondu à l’invitation de l’Alliance des femmes de la francophonie canadienne (AFFC) et participé aux différentes articulations de cette célébration sous le thème « Réalités communes et défis partagés : 100 ans de mouvement de femmes en milieu francophone minoritaire ».

La journée a démarré avec une table ronde sur la condition des femmes francophones à travers le Canada. Cinq intervenantes de différents horizons ont animé une réflexion autour des sujets suivants : madame Agathe Gaulin (Saskatchewan) a abordé le rôle des femmes dans la vitalité des communautés francophones en situation minoritaire; Alexa Conradi (Québec) a traité de l’égalité et la justice pour toutes à travers l’action de la marche mondiale des femmes en 2015; Jeanne d'Arc Gaudet (Nouveau-Brunswick) a entretenu les participant.e.s sur l’éducation en français comme clé de l’émancipation et de l’autonomie des femmes, mais les défis rencontrés sur la scène professionnelle; Blandine Ngo Tona (Manitoba) a présenté les défis rencontrés par les femmes francophones issues de l’immigration; et Ethel Côté (Ontario) a parlé de l’entrepreneuriat au féminin dans les communautés francophones minoritaires.

Par la suite, l’audience a pu s’inspirer et se motiver lors d’une conférence de madame Danièle Henkel (Entreprises Danièle Henkel inc.), animée par madame Paule Genest (PGPR, relations publiques). En levant un pan de voile sur son vécu, madame Henkel a invité les femmes présentes à s’aimer et se respecter, à être à l’écoute de leur intuition et à saisir les opportunités qui se présentent pour paver la voie et laisser « un héritage durable, rassembleur et porteur d’espoir » aux prochaines générations de femmes.

L’après-midi a permis un voyage dans le temps pour explorer la vie des Canadiennes au cours du dernier siècle. La réalisatrice Aurore Thériault a présenté son documentaire émouvant « Les épouses de guerre oubliées » et l’historien Jean-Yves Pelletier a revisité l’historique du mouvement social des femmes francophones au Canada depuis sa mise en marche lors de la Première Guerre mondiale.

Après un moment de réseautage, auquel participaient plusieurs parlementaires fédéraux et provinciaux de l’Ontario et du Québec, la célébration s’est poursuivie sur une note plus festive avec un gala de reconnaissance et un spectacle du trio ontarois « Les Chiclettes ». Le gala a permis de saluer l’engagement, la détermination et le succès de 100 femmes remarquables qui ont contribué à la francophonie canadienne et à la condition des femmes au cours des 100 dernières années.

« Je tiens à remercier toutes les personnes dévouées qui ont fait de ce 100e une réussite, en particulier la très honorable Michaëlle Jean dont l’engagement et la présence ont donné une teinte très spéciale à cette célébration. Je salue également la contribution de nos partenaires ainsi que celle des généreux donateurs qui ont participé à la réussite du gala », a indiqué madame Sonier Rioux.

La célébration de ce 100e anniversaire se poursuivra dans les prochains mois par la publication d’un recueil biographique sur les 100 femmes honorées lors du gala du 6 septembre.

100e Anniversaire

Images de la célébration 100e anniversaire

Logo Patrimoine Canadien